Tout sur le désherbeur thermique
désherbeur-thermique-1.jpgdésherbeur-thermique-2.jpgdésherbeur-thermique-3.jpgdésherbeur-thermique-4.jpgdésherbeur-thermique-5.jpg

Désherbeur thermique

Désherbeur thermique

Dans le jardinage, il est toujours nécessaire de faire un désherbage. Cela fait partie d’un cycle éternel de renouvellement, car les herbes repoussent à chaque fois qu’elles sont coupées. Cependant, il est nécessaire de le faire. Pour se faciliter la tâche, les jardiniers avaient recours à des procédés de désherbage chimique qui se sont révélés très nocifs sur le plan écologique. Actuellement, des procédés qui permettent de désherber facilement et sont plus respectueux de l’environnement, sont notamment le désherbage thermique grâce au désherbeur thermique.

Technique de désherbage

désherbeur thermiqueLe désherbage thermique qui est un procédé respectueux de l’environnement qui consiste à provoquer un coup de chaleur et peu s’utiliser par tous les temps. Cela consiste à provoquer un choc thermique qui a pour but de faire éclater les cellules des plantes sans les brûler. On fait passer une flamme sur l’herbe moins de 2 secondes à une distance de 10 centimètres environ. La méthode est efficace sur des plantes jeunes, mais nécessite plusieurs passages de 15 jours d’intervalle pour des plantes résistantes ou développées. C’est un procédé qui s’effectue grâce à un désherbeur thermique et qui permet d’avoir des résultats rapides. Ainsi, les parties des plantes qui ont subi ce traitement se dessèchent petit à petit, car la lorsque la flamme a effleuré la mauvaise herbe, l’eau s’est évaporée et les protéines contenues dans les cellules se sont coagulées. Le désherbeur thermique encore appelé, canne de désherbage, permet un procédé de brûlage à la flamme. L’appareil est composé d’un brûleur à flamme torche, d’une poignée avec un robinet qui permet le réglage du débit et de mètres de tuyau (environ 5 mètres). Dans certains désherbeurs, la flamme est remplacée par un rayonnement infra rouge, une projection de vapeur, de mousse, d’air chaud… Parmi les marques de désherbeur les plus efficaces du marché, on peut citer le désherbeur Fiskars.

Fonctionnement du désherbeur thermique

Le désherbeur thermique n’a pas pour but de brûler les plantes, mais plutôt de balader la flamme au-dessus des herbes et plantes qu’on veut détruire. En procédant de la sorte, cela crée un choc thermique, appelé coup de chaleur. En détruisant les feuilles, la plante sera obligée de puiser dans ses réserves pour permettre à de nouvelles feuilles de pousser ou tout simplement, elle n’aura plus qu’à mourir elle-même. En utilisant un désherbeur thermique, la structure du sol ne subit aucune séquelle liée au temps de chauffe étant donné que celui est très bref. Contrairement à un désherbeur mécanique qui ne peut s’employer sur toutes les surfaces, le désherbeur thermique est utile pour des surfaces pavées, gravillonnées, sur une pelouse et même sur des surfaces bitumées. Cependant, il vaut mieux éviter d’utiliser ce type de désherbeur en cas de forte sécheresse pour ne pas créer des départs d’incendie. Il peut d’ailleurs être judicieux en saison chaude, d’arroser abondamment les zones à traiter avant l’utilisation du désherbeur. Bien qu’ils ne soient pas à proprement parler des désherbeurs écologiques propres, leur utilisation pour la méthode de désherbage thermique est acceptée par les normes de l’agriculture biologique.

désherbeur thermiquePour choisir un désherbeur thermique, il faut faire attention à quelques points tels que le combustible utilisé qui peut être du propane ou du butane, la réserve de gaz (qui peut être en taille normale ou en format cartouche), le transport de la bouteille (qui peut se faire de manière manuelle ou en le mettant sur un diable ou un chariot à roulette pour la déplacer en même temps que le désherbeur, qui peut se faire grâce à un sac à dos et un chariot à roulettes qui permet de la déplacer facilement). Le type d’allumage de ce type de désherbeur est généralement un allumage piézo. Le désherbeur utilise une simple buse sur la plupart des modèles classiques, mais certains modèles utilisent plusieurs buses pour pouvoir toucher une plus grande largeur de zone à traiter ou des déflecteurs évolués pour permettre une plus grande concentration de chaleur.

Faites-nous part de vos commentaires ou questions

Aucun commentaire pour le moment